6.03 Comme un chef (Epic fail)

normal_03

Pendant une séance de tests d'un jeu vidéo qu'il conçoit, un des développeurs ressent une brûlure intense aux mains. Alors que le patient est admis au Princeton Plainsboro, House démissionne : il ne veut pas prendre le risque de replonger dans la Vicodin en reprenant son train de vie. Cuddy accepte. Foreman, présent lors de la scène, se jette sur l'occasion pour prendre en charge le département de médecine diagnostique avec Taub et Numéro 13.

Mon avis:

Nous voilà de retour au Princeton Plainsboro avec l'ancienne équipe de House ; durant son absence, le service de diagnostique a visiblement été mis en mode pause. Et d'emblée, House fait comprendre qu'il ne veut plus retrouver son univers familier de peur de retomber dans ses anciens travers. Il décide donc de se trouver un hobby, allons bon. Avec amusement, on le découvre en chef coq assidu faisant manger tous ceux qui passent par sa cuisine:

-Wilson, en même temps, c'est son colocataire donc ils sont forcés de se croiser...

-Cuddy qui vient lui glisser: Vous avez pas envie de revenir, vous me manquez...

- n° 13 qui vient se plaindre de Forman qui a pris temporairement la tête du service et qui fait baver tout le monde (Taub décide d'ailleurs de démissionner lui aussi) et sa petite copine et bien, elle en a marre. En plus, aucun diagnostique ne tombe et le patient les prend tellement pour des débiles qu'il poste ses symptômes sur internet en proposant une récompense à qui sera plus rapide que ses médecins.

Un épisode qui s'axe davantage sur Forman et n°13 en mettant en exergue les difficultés de bosser en couple lorsque l'un des deux est devenu le patron (et qu'il est accessoirement très imbu de sa personne...). House, de son côté, souffre en silence et se rend compte rapidement que cuisiner des trucs divins (il est apparemment aussi doué que les petits jeunes de Top Chef!) ça ne l'empêche pas de crever de mal à la jambe. Ah oui, en passant, il découvre qu'il a encore de la Vicodin dans ses chaussures... avalera, avalera pas?

Épisode un peu convenu qui nous révèle que House a replongé...


6.04 Le serment d'Hippocrate (The tyrant)

normal_16

Un dictateur africain en visite aux Etats-Unis, tombe malade et se retrouve envoyé au Princeton. Forman demande à Cameron et Chase de l'aide à établir son diagnostic. Dans ce même temps, House réintègre l'hôpital et tente de gérer des relations houleuses avec son voisin de palier qui se plaint du bruit dans l'appartement de Wilson.

Mon avis:

... dans les diagnostiques! Et oui, seule la médecine lui permet de ne plus avoir mal à la jambe, c'est vachement cool ça. Mais alors tu m'expliques pourquoi tu te shootais avant?

Ayant viré n°13 (pour le bien de leur couple... hum), Forman appelle ses anciens collègues, Cameron et Chase, à la rescousse lorsqu'un dirigeant africain atterri dans leur service. Problème: le-dit président a décidé de mettre en œuvre un génocide dès son retour au pays. Cas délicat qui va amener son lot de dilemmes et de décisions fatales.

Un épisode particulièrement sous tension jusqu'au dénouement qui laisse le spectateur un peu choqué. N'est jamais le rebelle celui que l'on croit et ici, l'éthique médicale en prend un gros coup sur la patate. Chase assume ses actes jusqu'au bout (je vous laisse deviner hein, vous êtes intelligents) et Forman décide de le couvrir mais l'histoire n'est résolument pas terminée.

House est ici relégué au second plan et est amené à "enquêter" sur son voisin de palier, ancien du Vietnam. Beau passage final à la clé qui confirme d'une part, ses nouvelles pulsions altruistes et d'autre part, ses méthodes toujours aussi extrêmes même lorsqu'il s'agit de faire le bien (et si je le ligotais et je le kidnappais?).

***