De Duncan Jones
Avec Jake Gyllenhaal, Michelle Monaghan, Vera Farmiga
Musique composée par Chris P. Bacon
(2011)

Colter Stevens (Jake Gyllenhaal) se réveille en sursaut dans un train à destination de Chicago. Amnésique, il n’a aucun souvenir d’être monté dedans. Pire encore, les passagers du train se comportent avec lui avec familiarité alors qu’il ne les a jamais vus. Désorienté, il cherche à comprendre ce qui se passe mais une bombe explose tuant tout le monde à bord.


LES + :

- Jake Gyllenhall, presque seul face à la caméra, et qui se défend très très bien (notamment dans une séquence émotion au téléphone trop snifounette) et qui donne de l'ampleur à un personnage au sujet duquel on ne dispose finalement que de très peu d'informations

- Le scénario, en béton (armé?) qui livre sa dose de scènes d'adrénaline, d'explosions et de tension ... et d'humour !

- ... et qui, au milieu de ces scènes dynamiques propose également une belle réflexion sur le respect d'autrui, le libre arbitre et les dommages collatéraux liés à la volonté de "faire le bien" même si c'est au détriment de certaines "vies"

- une réalisation intelligente et un montage subtil qui permettent au spectateur de revivre un nombre assez impressionnant de fois les mêmes 8 minutes sans que le sentiment de déjà vu soit trop présent ou lassant (excepté peut-être, I took your advice. A very good advise)

- La musique de Chris P. Bacon (Desplat, sors de ce corps!) qui m'a beaucoup marqué d'entré de jeu pour finalement s'intégrer parfaitement à tous les niveaux de tension et d'émotion du film et cela, de manière très naturelle

- une fin ouverte (un peu comme Inception, hein ^^) ce qui permet à tout le monde de se forger sa propre interprétation mais qui ....


LES - :

- .... personnellement m'a laissée complètement dans le gaze. Au moins j'ai un schéma explicatif de Le Umas pour éclairer ma lanterne (!)


EN BREF :

Porté par l'énergie de Jake Gyllenhaal, Source Code étonne car, sous des airs de films d'action, il détient un ressort narratif profond et un excellent potentiel dramatique.

affichesourcecode