psychoPsycho - Alfred Hitchcock (1960)

Marion Crane en a assez de ne pouvoir mener sa vie comme elle l'entend. Mais un beau jour, son patron lui demande de déposer 40 000 dollars à la banque. La tentation est trop grande, et Marion s'enfuit avec l'argent. Mais Marion roule vers une destination qu'elle n'atteindra jamais. La pluie est battante, la jeune femme s'arrête près d'un motel, tenu par un sympathique gérant nommé Norman Bates, mais qui doit supporter le caractère possessif de sa mère.

Après un copieux repas avec Norman, Marion prend toutes ses précautions afin de dissimuler l'argent. Pour se délasser de cette journée, elle prend une douche...

... LA fameuse scène de la douche avec la musique qui fait hi!hi!hi!hi! à chaque coup de couteau XD

Glaçant, sordide et complètement flippant!

Pourtant le film a pas mal d'années derrière lui ... mais quel suspense, quelle efficacité intacte! Je ne raconterai rien de plus que ce que le résumé relate, et que personne ne spoile dans les commentaires, ce serait vraiment dommage pour ceux qui n'ont pas vu le film. Le noir et blanc et la musique sont des éléments générateurs de tension incroyables dans Psycho, de même que cette grande maison noire se détachant de la colline - ça donne froid dans le dos.

La mise en scène est brillante, intelligente et berne complètement le spectateur - prosternons-nous tous devant ce grand monsieur qu'était Hitchcock! Mon Dieu, la scène finale en complètement dingue... Vive Hitchcock, vive Bernard Herrmann, vive Anthony Perkins ! On fait plus de tel film de nos jours... (ok, je suis en plein trip "les vieux films sont de pures merveilles") Ça faisait longtemps que je n'avais pas autant trouillé - genre, j'ai allumé toutes les lumières de l'escalier, du couloir, etc jusqu'à ma chambre (hahaha) !

A voir absolument - chef d'oeuvre !