Un Taxi pour Tobrouk - Denys de la Patellière (1960)

Les excellents acteurs (Ventura, Aznavour, Krüger) et les dialogues de Michel Audiard - savoureux - resteront dans ma mémoire. Pour le reste, le film  s'attache à mettre en exergue la naissance et le déploiement des relations humaines en plein conflit armé. Entre légèreté et situations tendues, le film souligne encore une fois toute l'absurdité de la guerre et cela, en nous livrant une fin pour le moins brutale et forte en émotion. Du cinéma classique français comme on en voudrait encore.

Le Clan des Siciliens - Henri Verneuil (1969)

Mené par un trio de choc (Gabin, Ventura, Delon), le film peut s'enorgueiller d'un bon rythme, de même qu'un scénario très bien tissé et pour le moins original (fallait le faire, atterrir sur une autoroute en construction à l'époque).  Pour tout dire, j'ai trouvé ce film vraiment moderne dans son développement: une scène d'ouverture dynamique, des voyages, des usurpations d'identité, etc. On retiendra également la musique reconnaissable et entêtante de Ennio Morricone, ainsi que les deux scènes de confrontation entre Gabin et Ventura - ces grands messieurs! Ces acteurs avaient des gueules et du talent, il n'y a aucun doute ! Maintenant, pour la relève, on risque d'attendre encore longtemps ...

Image1