affichebecomingjane
De Julian Jarrold
Avec Anne Hathaway, James McAvoy, James Cromwell, Maggie Smith
Musique de Adrian Johnston
(2007)

Un portrait de la célèbre écrivain britannique Jane Austen, au travers de son histoire d'amour vécue, à l'aube de ses vingt ans, avec Tom Lefroy...

Ayant déjà vu tout ou presque de ce qu'il y avait à voir des adaptations de l'auteure anglaise Jane Austen, j'avais un peu peur de découvrir Becoming Jane. Et mes craintes étaient en partie fondées. En effet, certaines scènes sont un pur écho à Pride & Prejudice ou encore Emma. Mais on ne saurait en vouloir au scénariste. En effet, si Jane Austen a réussi à s'émanciper des contraintes sociales de son temps, elle n'a pas pu le faire de son environnement. Ses livres étant le reflet de ses connaissances du monde, des correspondances voire des situations totalement similaires ne sauraient être évitées.

Malgré cela, le film possède sa propre marque de fabrique. Il est plus sobre et plus terre-à-terre dans sa peinture des mœurs de l'époque. Les personnages, malgré leurs travers, leurs qualités aussi, sont moins idéalisés et en ressortent dès lors plus touchants. Le couple Hathaway/McAvoy possède une très belle alchimie et participe fortement du fonctionnement du film.

La réalisation demeure très belle, faisant la part belle aux teintes froides de l'hiver anglais, à son soleil bas et rasant, aux arbres dépouillés. La photographie est moins sophistiquée que dans d'autres adaptations des œuvres de J. Austen et se démarque d'un certain idéalisme romantique grâce à un traitement plus brut.

Romantisme anglais quand tu nous tiens. Encore un film empreint du charme de l'univers de Jane Austen qui satisfera les fans du genre.