affichelemystificateur

De Billy Ray
Avec Hayden Christensen, Peter Sarsgaard
Musique de Mychael Danna
(2003)

L'histoire vraie de Stephen Glass, jeune et célèbre reporter au très sérieux "The New Republic" et de sa déchéance dès qu'il apparut que l'ensemble des articles du jeune prodige étaient inventés purement et simplement.

Un petit "drame/thriller" qui aurait pu être vraiment bon mais qui pèche par manque de punch.

Shattered Glass (ou Le mystificateur en français. Merci la traduction - on sait tout direct') raconte l'histoire vraie d'un jeune journaliste talentueux qui réussit à inventer en partie ou dans leur totalité, les articles qu'il écrivait pour le "The New Republic" (lu par le président dans Air Force One).

Le film est plutôt sobre et joue habillement avec un traitement des images pernicieux dans le sens où le spectateur suit la rédaction de plusieurs des articles du jeune Glass. On le voit dès lors faire ses interviews, rencontrer ses sources & raconter ses expériences à toute l'équipe éditoriale. Le spectateur est totalement plongé dans les mensonges du journaliste et ce n'est que plus tard qu'il réalise qu'il s'est fait duper. Et ce constat n'est pas des plus évidents compte tenu de la ténacité et de la duperie de Glass qui embobine tout son monde comme personne. J'ai personnellement été complètement ahurie de voir que de telles magouilles avaient pu perdurer pendant si longtemps. On compte quand même 27 papiers partiellement ou complètement inventés (!)

En conclusion, Shattered Glass reste, avec Life as a House, la meilleure prestation d'Hayden Christensen qui se libère de son rôle de jeune padawan. L'histoire est intéressante de par sa portée sociologique, après, voir ou ne pas voir ce film reste de l'ordre des questions non-existentielles de votre vie, croyez-moi.