PAPILLON (1973)

De Franklin J. Schaffner
Avec Steve McQueen, Dustin Hoffman

Adaptation du roman autobiographique Papillon de Henri Charrière, le film raconte les péripéties et les tentatives d'évasions du bagne de Cayenne d'un détenu surnommé "Papillon".

Film dense, Papillon aborde tour à tour les questions de la liberté, de la cruauté humaine, des conditions de détention, des lacunes de la justice et de la volonté de chacun. Car c'est une lutte pour la vie qui est dépeinte ici & surtout l'histoire d'amitié forte entre deux détenus qui ne peuvent plus que compter sur eux-mêmes. Dustin Hoffman et Steve McQuenn sont tous les deux au sommet: justes et sobres ce qui ne fait que renforcer le dramatique de leur situation. Malgré ses 37 ans, Papillon reste plus que jamais d'actualité grâce à un propos pertinent & des scènes marquantes (notamment celle de la perte des dents de Papillon). Deux acteurs incroyables dans un drame intense.


L'ENJEU (1998)

De Barbet Schroeder
Avec Michael Keaton, Andy Garcia, Brian Cox, Marcia Gay Harden

Le fils de Frank Conner est atteint de leucémie et la greffe est sa seule chance de survie. Selon les données, la seule personne pouvant le sauver est un tueur en série nommé Peter McCabe. Lorsque McCabe s'échappe au cours d'une opération ayant pour but d'extraire de sa moelle osseuse pour être greffée au fils de Connor, ce dernier se retrouve mitigé entre son intérêt personnel et l'intérêt collectif, sachant l'important danger que présente McCabe pour la population.

Un bon thriller. La pellicule a pris un sacré coup de vieux, mais le film demeure quand même très vif. On connait les ficelles, tout comme le scénario, qui foisonnaient tout deux dans les années 90. Heureusement, le rythme reste  très convenable - c'est nerveux et on ne voit pas le temps passer. Et puis Michael Keaton est parfait en fou dangereux particulièrement... sensé. Incroyable de calme et de maîtrise de soi - il embobine tout le monde (la dernière scène est très sympa). Quant à Andy Garcia, il a réussi à faire fondre mon petit cœur d'artichaut dans son rôle de papa poule. Allez, ça a un peu (beaucoup) vieilli, mais l'enjeu reste un très bon divertissement.


SPIDERMAN (2002)

De Sam Raimi
Avec Tobey Maguire, Willem Dafoe, Kirsten Dunst, James Franco

Orphelin, Peter Parker est élevé par sa tante May et son oncle Ben dans le Queens . Après avoir été mordu par une araignée génétiquement modifiée qui s'était échappée, il se découvre des pouvoirs surhumains.

Le meilleur des trois, selon moi. Ayant toujours adoré Les Aventures de Spiderman en anime, j'ai été plutôt emballée quand le film est sorti. Malgré les constantes innovations dans le domaine technique, les effets spéciaux ne datent pas tant que ça et restent assez dynamiques. Les personnages sont aussi caricaturaux qu'attachants et collent parfaitement aux protagonistes des comics. Certains dialogues peuvent prêter à rire (tout comme la tête de T. Maguire en parfait niais), mais le tout se laisse regarder sans déplaisir. En bonus, les interventions de Bruce Campbell & J. K. Simmons, qui donnent un côté mordant super sympa (tout comme la séquence interview des gens dans les rues de NY - so funny !).