afficheprincedegypte

Fiche technique:

Studios Dreamworks
Réalisé par Brenda Chapman, Steve Hickner, Simon Wells
Musique: Hans Zimmer
Sortie: 1998

Synopsis:

A travers l'histoire de deux frères, tous deux princes du plus grand empire sur terre, évocation de l'épopée de Moïse. Si l'un des deux frères a régné sur l'Egypte, l'autre a eu un destin encore plus extraordinaire. Quand leur parenté, fondée sur un mensonge, leur est révélée, tout les sépare, leur foi, leur passé et leur avenir et provoquera ainsi la chute d'une dynastie.

Mon avis:

Tous les ans ou presque, je retombe sur les superbes compositions de Hans Zimmer pour Le Prince d'Egypte et immédiatement, ça me donne envie de le revoir. Ni une, ni deux, me revoilà pour un énième visionnage de ce très beau dessin animé.

Le Prince d'Egypte a le don de traiter d'un des épisodes les plus célèbres de l'Ancien Testament tout en proposant une aventure divertissante qui touche les jeunes, tout comme les moins jeunes. C'est vraiment ça qui me plait car au fur et à mesure que les années passent, je le regarde avec un œil différent.

Si le style de l'animation reste assez classique et très réaliste - il n'est pas sans rappeler le graphisme de Pocahontas - toutefois, il bénéficie d'une nouveauté à l'époque, l'exposure tool qui, en intégrant dessins et animation, permet de délivrer un mouvement de caméra dynamique et qui joue pour beaucoup dans la plongée instantanée du spectateur dans l'action. L'animation technique prend vraiment toute son ampleur dans la scène des dix plaies - depuis les eaux ensanglantées du Nil à la multitude de grenouilles et de sauterelles en passant par l'impressionnant souffle tuant les premiers nés égyptiens - et lors de la traversée de la Mer Morte par le peuple hébreu. C'était du jamais vu à l'époque et je trouve qu'actuellement, les effets ne datent pas du tout.

Mais la grande force du Prince d'Egypte, c'est indéniablement la superbe musique composée par Zimmer et les chansons à couper le souffle de Stephen Schwartz - si des chansons ont le don de m'émouvoir, c'est bien celles-ci! Dès le début, le magnifique "Deliver Us" donne le ton de l'histoire et cueille le spectateur qui ne peut qu'être sensibilisé au sort des esclaves hébreux. L'envoutante voix de Ofra Haza finit la première piste, en crescendo puis c'est le noir complet. (ça me rappelle Le Roi Lion d'ailleurs) Je pourrais citer toutes les chansons mais je suis particulièrement sensible à "Through Heaven's Eyes" & "When You Believe" qui me fait pleurer à tous les coups - avec des passages en hébreu en prime, superbes!

Alternant les passages plus légers et les moments graves, le traitement de la thématique religieuse est impeccable. Loin de s'encombrer d'une vision trop pesante (public jeune oblige), le dessin animé se fait le tableau d'une religion originelle - belle, mystérieuse et impressionnante. Que le spectateur adhère ou pas au message, je ne crois pas qu'il puisse critiquer la représentation du début de l'Exode brossée par les studios Dreamworks. J'ajouterai même qu'ils ont été très habiles et qu'ils arriveraient (presque et ce n'est que mon humble ressenti à chaque fois que je le regarde) à convertir certaines âmes tant ce film est inspiré. Et même si ce n'est pas le cas, le Prince d'Egypte reste une très belle leçon morale de courage et de persévérance.

En bonus: les voix originales de Ralph Fiennes, Val Kilmer, Michelle Pfieffer, Sandra Bullock, Patrick Stewart, Steve Martin. Que du beau monde!

A voir au moins une fois pour la majesté de la narration, l'émotion qu'il s'en dégage & l'inoubliable musique de Zimmer & Schwartz!