,santa_sangre

Fiche technique :

Réalisateur : Alejandro Jodorowski

Acteurs : Axel & Adan Jodorowski, Blanca Guerra, Guy Stockwell

Musique : Simon Boswell

Genre : Drame inclassable

Date de sortie : Juin 1989

Synopsis :

Fenix est un enfant de la balle, traumatisé dans son enfance par la mutilation de sa mère, dirigeant de la secte hérétique Santa Sangre, par son père, qui lui coupa les deux bras. Enfermé dans un hôpital psychiatrique, il revoit son enfance par flashbacks. Il réussit à s'échapper et rejoint sa mère pour devenir son « bras vengeur ».

Mon avis :

Tout d’abord, c’est un film à ne pas mettre sous d’autres yeux que ceux d’un public averti ! Certes, si les séquences violentes (voire carrément trashs) sont avant tout là pour servir la trame narrative, elles restent néanmoins très très choquantes. A regarder en s’étant préparé psychologiquement, personnellement j’ai été prévenue et j'ai quand même eu la nausée…

J’ai trouvé ce film extrêmement cohérent – magnifique éloge de l’amour qui est ici dépeint dans toute sa puissance et aussi dans toute son horreur. L’amour reste l’élément central, à la fois élément provocateur de la « folie » de Fenix mais également sa seule et unique bouée de sauvetage.

Jodorowsi, dont je n’avais jamais entendu parler jusqu’il y a quelques mois, livre ici une poésie morbide à la fois fascinante et repoussante qui m’a interpelée mais à laquelle je n’ai pas adhéré: certaines scènes m’ont franchement rebutée. Celle de la mort de l’éléphant m’a donné le haut le cœur que ce soit dans son déroulement ou dans sa transition. Malheureusement, ces scènes m’ont empêchée de rentrer complètement dans le film.

La musique contribue grandement à l’atmosphère pesante et perturbe pas mal. Un autre élément qui m’a réellement troublée, c’est l’univers du cirque qui est dépeint dans toute sa monstruosité mais également toute son humanité – ce qui renforce d’autant plus le malaise du spectateur, confronté aux pires troubles comportementaux de son espèce.

Un film totalement atypique, tragique, violent et hypnotisant (parce que malgré tout ça, impossible de s’arrêter de regarder) qui introduit des acteurs impressionnants de conviction! Notons que les deux fils de Jodorowski jouent dans ce film, incarnant Fénix enfant & adulte.

Et si vous voulez un autre regard (convaincu) sur l'œuvre, n'hésitez pas à aller voir la critique sur le cinéma d'Olivier.