the_missing_poster

Fiche technique:

Réalisateur: Ron Howard
Acteurs: Cate Blanchett, Tommy Lee Jones, Evan Rachel Wood, Aaron Eckhart
Musique: James Horner
Genre: Western
Date de sortie: Mars 2004

Synopsis:

Vers 1885, dans le Nouveau-Mexique, Samuel Jones revient au pays pour se réconcilier avec sa fille, Maggie, qui soigne tous ceux qui veulent la consulter, et s'occupe de sa ferme avec deux collaborateurs et ses deux filles. La réconciliation n'aboutit pas, Maggie ne voulant plus entendre parler de ce père qui l'a abandonnée pour partir vivre avec les indiens. Mais lorsque l'une de ses filles est enlevée par des déserteurs apaches, Maggie n'a d'autre choix que de se lancer avec son père à la recherche de la disparue.

Mon avis:

L'univers indien de cette fin de XIXe siècle est traité avec justesse, mettant en avant les travers d'une civilisation rongée par ses contacts avec l'homme blanc et qui finalement ne sait plus quel statut adopter. Comme le dit Val Kilmer dans le film, blanc, indiens, tout se mélange ici. Mais ce contact permanent est stérile, se contentant d'attiser l'incompréhension aveugle et sa sœur jumelle, la haine.

Cate Blanchett et Tommy Lee Jones n'ont ici plus grand chose à prouver, ils sont tous les deux aussi justes qu'ils pourraient l'être dans un scénario qui fait la part belle à la philosophie "le monde est dur alors souffre en silence, tu seras gentil !". Mention spéciale à la toute jeune actrice Jenna Boyd et à Evan Rachel Wood qui illumine ses rares scènes dans le film.
Petit bonus: Tommy Lee Jones a des grands-parents Cherokee.

Un des grands atouts du film réside dans sa superbe photographie qui nous emmène des plaines aux gorges du Nouveau-Mexique, le tout porté par la bande originale émouvante de James Horner aux influences indiennes mélodieuses.
Petit bonus: l'oreille attentive reconnaitra des accords repris pour The New World.

The Missing aurait cédé un rebondissement et fait trente minutes de moins, ça aurait été aussi bien. Enfin, ça ne gâche pas ce très bon western de Ron Howard. Si vous avez l'occasion de le voir, n'hésitez pas!